top of page
  • Photo du rédacteurFX T

Toi le Christ, tu t'occupes de ce qui nous préoccupe


"Toi le Christ, dans nos jours, dans nos nuits, tu frappes à la porte pour éveiller aux réalités du Dieu vivant : Tu nous dis : "pourquoi te mettre en souci ? écoute plutôt les oiseaux du ciel, regarde la fleur des champs, ne vaux-tu pas bien plus qu'eux ? Dans ta prière toujours pauvres, remets-moi tout". Toi le Christ, tu t'occupes de ce qui nous préoccupe.


Toi le Ressuscité, comme un pauvre qui ne veut pas s'imposer, tu accompagnes chacun, sans forcer l'entrée de notre cœur. Tu es là, tu offres la confiance, tu ne délaisses personnes, même quand les profondeurs crient de solitude.
Pour t’accueillir, nous avons besoin de guérison. Pour te reconnaitre, il importe que nous prenions le risque de refaire à tout moment le choix de te suivre. Sans ce choix, nous nous traînons. Te choisir, c'est t'entendre nous dire : "toi, m'aies tu plus que tout autre ?"

Toi le Dieu toujours présent, tu veux l'allégresse, non pas la peine, et tu souffres avec qui souffre sur la terre. Qui dépose en toi tous ses fardeaux, tu l'accueilles et c'est comme si partout, en tous lieux, tu le recevais dans la maison d'un frère. Pour qui se laisse accueillir par toi, le regard intérieur perçoit, au-delà de ses propres confusions, un reflet du Christ de gloire , le Ressuscité, c'est que l'homme est rendu vivant chaque fois que transparaît en lui la confiance du Christ Jésus". (Prière du Fr. Roger)

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page