Rechercher

Pour toi, qui suis-je ?

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu (16, 13-20)


En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples :


« Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »

Ils répondirent :

« Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »

Jésus leur demanda :

« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

Alors Simon-Pierre prit la parole et dit :

« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »


Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit :

« Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

Et moi, je te le déclare : tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »


Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ.


Lettres d'or d'un témoin d’Évangile


Si Pierre, avec sa sévérité, était resté sans péché, comment aurait-il pu faire preuve de miséricorde pour ses disciples? Or, par une disposition de la grâce divine, il est tombé dans le péché, si bien qu'après avoir fait lui-même l'expérience de sa misère, il a pu se montrer bon envers les autres.

Saint Jean Chrysostome

344-407



11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout