top of page

Jour 8 de la Neuvaine à l'Esprit Saint : L'Esprit dans ma vie



Signe de Croix

Je prends quelques instants de silence. Je respire profondément et m'installe confortablement. Je peux allumer une bougie devant une icône, une image ou une croix qui soutiendra ma prière.

Je fais le signe de Croix.


Chant méditatif



Lettre de Saint Paul aux Romains, chapitre 8, versets 10 à 19

Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.

Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.


Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais elle n’est pas envers la chair pour devoir vivre selon la chair. Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez.

En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu.


Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire. J’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous. En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu.


Catéchèse

Dans notre vie de chrétien à la suite du Christ, nous avons vu que notre chemin n'est pas une ligne droite. La relecture de notre vie quotidienne nous permet de voir clair sur ce qui se passe en nous et d'agir pour bien nous orienter.


Nous avons dit que le bon esprit vient de Dieu : il est constructif, créateur. Il nous pousse vers plus de vie, de partage, d'ouverture aux autres. Le mauvais esprit, qu'on appelle aussi ennemi de la nature humaine, adversaire, malin, n'a rien d'autre à proposer que nous détourner de Dieu, de chercher à casser ce qui est positif. Dans la relecture, nous allons regarder ce qui se passe en nous : le bon esprit apaise et met en confiance, éveille à la joie, encourage et fortifie, donne le goût spirituel ; alors que nous pourrons repérer le mauvais esprit à ce qu'il met dans le trouble, la peur, fait douter, rend triste et amer, décourage et affaiblit.


C'est avec un regard de foi, nourri par la prière, que nous relisons notre vie et y discernons les traces de Dieu dans notre quotidien. La lumière de l'Esprit Saint nous aide à mesurer nos refus, à voir comment nous sommes parfois un obstacle à la vie du Seigneur en nous ; et que certains de nos choix ne sont pas orientés vers la vie. Nous demandons au Seigneur qui pardonne de nous guérir, et de nous laisser pleinement réconcilier.


Cette relecture au fil des jours recentre notre regard vers le Christ Jésus, et nous invite davantage à le suivre. Elle nous permet d'orienter notre vie vers ce qui produit plus de vie, et d'ajuster toujours mieux notre relation à Dieu, aux autres, à nous-même.


  • Comme responsables en pastorale, comme catéchistes, demandons-nous ce qu'apporterait la révision de vie ou relecture, pour notre vie de foi et aussi pour notre mission ?

  • Comment, dans notre monde où tout va si vite, dans nos missions parfois envahissantes, est-ce que nous arrivons à marquer des pauses, à prendre le temps de relire, seul ou en groupe, ce que nous avons vécu à titre personnel, familial, professionnel, social… ?

Essayons de prévoir ces temps, personnellement ou en équipe, pour relire notre vie, notre mission à la lumière de l'Évangile, regarder comment l'Esprit Saint nous a travaillés et comment il nous a aidés. Progressivement, nous prendrons conscience que nous participons à l'œuvre de Dieu.



Invocation à l'Esprit Saint

​Viens en nous, Esprit Créateur

Visite les âmes des tiens ;

Emplis de la grâce d'en haut

Les cœurs qui sont tes créatures.

Mets ta lumière en nos esprits,

Répands ton amour en nos cœurs,

Et que ta force sans déclin

Tire nos corps de leur faiblesse.

Toi qu'on appelle Conseiller

Don du Seigneur de Majesté,

Source vive, feu, Charité

Toi qui es onction spirituelle,

Repousse l'adversaire au loin ;

Sans tarder donne-nous la paix ;

Ouvre devant nous le chemin :

Que nous évitions toute faute !

Toi le Donateur aux sept Dons,

Puissance de la main de Dieu,

Toi que le Père avait promis,

Qui fais jaillir notre louange,

Fais-nous connaître Dieu le Père,

Fais-nous apprendre aussi le Fils

Et croire en tout temps que tu es

L'unique Esprit de l'un et l'autre.

Temps de silence


Notre Père


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page