top of page

Jour 6 de la Neuvaine à l'Esprit Saint : L'Esprit dans l’Évangile de Jean



Signe de Croix

Je prends quelques instants de silence. Je respire profondément et m'installe confortablement. Je peux allumer une bougie devant une icône, une image ou une croix qui soutiendra ma prière.

Je fais le signe de Croix.


Chant méditatif



Extraits de l’Évangile de Jean

« Mais l'heure vient – et c'est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité : tels sont les adorateurs que recherchent le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent, c'est en esprit et vérité qu'ils doivent l'adorer. » (Jn 4, 23-24)

« Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l'Esprit. » (Jn 3, 8)

« En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l'Esprit sans mesure. » (Jn 3, 34)

« Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera toujours avec vous : l'Esprit de vérité. » (Jn 14, 16-17a)

« […] le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. » (Jn 14, 26)

« Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d'auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. » (Jn 15, 26)

« Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu'il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. » (Jn 16, 13-14)


  • Quelles sont les différentes manières dont l'Esprit Saint nous est présenté dans ces versets ? Qu'est-ce que cela nous évoque ?

  • Que pouvons-nous dire des liens entre Dieu, Jésus et l'Esprit Saint à travers ces passages de l'évangile de Jean ?

  • Dans quel but l'Esprit Saint semble-t-il être envoyé aux disciples et à nous ?


Catéchèse

Pourquoi choisir de regarder particulièrement cet évangile aujourd'hui ? Parce que l'Évangile selon saint Jean nous offre une multitude d'images, de titres et de descriptions pour parler de l'Esprit Saint ; autant d'occasions pour mieux nous émerveiller de l'action de la troisième personne de la Trinité dans notre vie de baptisé.

Jésus compare d'abord le Saint-Esprit au souffle du vent que rien ni personne ne peut saisir pour souligner son origine divine et la liberté imprévisible de son action. Au cours de cette même rencontre avec Nicodème, en pleine nuit, Jésus lui révèle que ce souffle est également le pneuma (esprit) que les disciples reçoivent au baptême – cette seconde naissance à la vie de Dieu – et par lequel ils accèdent à la liberté même de Dieu.


Une des insistances fortes du quatrième évangile est également de présenter l'Esprit comme celui qui est envoyé par Jésus pour être auprès des disciples – et de tous les croyants – le Paraclet. Ce mot, qui littéralement veut dire l'avocat, le défenseur, souligne que c'est l'Esprit qui donne courage aux disciples quand ils sont mis en danger au nom de leur foi. C'est bien l'Esprit qui affermit la foi disciples face aux risques de persécutions.


L'Esprit Paraclet, promis par Jésus, permet également aux disciples, après la mort de leur maître, de relire tous les événements, de faire mémoire de ses paroles et de ses gestes pour comprendre qu'il est bien le Messie. Il est alors présenté comme l'Esprit de vérité qui enseigne (Jn 14, 26) toutes choses sur Jésus. Et c'est bien dans ce mouvement de relecture que les disciples accèdent à la vérité sur Jésus : ils peuvent alors confesser qu'il est Fils de Dieu « car [Dieu] lui a donné l'Esprit sans mesure » (Jn 3, 34).


De manière déconcertante pour les disciples, Jésus affirme qu'il est de leur intérêt qu'il parte – c'est-à-dire qu'il meure et ressuscite – pour qu'ils puissent recevoir cet Esprit défenseur. Il le leur répète à plusieurs reprises avant sa passion : « il vaut mieux que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous, mais si je pars, je vous l'enverrai » (Jn 16, 7). Nous comprenons alors que la Pentecôte ne peut avoir lieu sans le mystère pascal.


Esprit donné au baptême et qui fait renaître à la vie nouvelle. Esprit donné par Jésus pour affermir la foi de ceux qui sont persécutés en son nom. Esprit qui permet de relire les événements et d'accéder à la vérité sur l'identité de Jésus. L'Esprit est enfin celui qui permet que, tous, nous accueillons la révélation du dessein de Dieu pour tout homme : « Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 17)

Aujourd'hui encore nous sommes conduits, par l'Esprit Saint, « dans la vérité tout entière » (Jn 16, 13) pour devenir, à notre tour, des porte-paroles de la Bonne Nouvelle du salut et pour que, par son intercession, nous puissions adorer Dieu Trinité « en esprit et en vérité » (Jn 4, 24).




Invocation à l'Esprit Saint

​Viens en nous, Esprit Créateur

Visite les âmes des tiens ;

Emplis de la grâce d'en haut

Les cœurs qui sont tes créatures.

Mets ta lumière en nos esprits,

Répands ton amour en nos cœurs,

Et que ta force sans déclin

Tire nos corps de leur faiblesse.

Toi qu'on appelle Conseiller

Don du Seigneur de Majesté,

Source vive, feu, Charité

Toi qui es onction spirituelle,

Repousse l'adversaire au loin ;

Sans tarder donne-nous la paix ;

Ouvre devant nous le chemin :

Que nous évitions toute faute !

Toi le Donateur aux sept Dons,

Puissance de la main de Dieu,

Toi que le Père avait promis,

Qui fais jaillir notre louange,

Fais-nous connaître Dieu le Père,

Fais-nous apprendre aussi le Fils

Et croire en tout temps que tu es

L'unique Esprit de l'un et l'autre.

Temps de silence


Notre Père


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page